Le 3ème sexe

Le 3ème sexe

Le 3ème sexe – Willy

Question De Genre / Bibliothèque GayKitschCamp – 8,49 €

ISBN : 978-2-908050-88-2

« TANTE ET PLUS »

(Willy)

Henri Gauthier de Villars dit Willy (1859-1931) est un fantaisiste au sens de l’école littéraire du même nom, qui fut l’esprit du cabaret Le Chat noir à Montmartre.

Il connut une gloire de dandy, d’abord avec ses chroniques musicales qu’il signait L’Ouvreuse du cirque d’été, puis avec la découverte de Colette, épousée en 1893, qu’il transforme un temps en Claudine, un modèle d’« ingénue libertine ».

Willy devenait une marque de fabrique. Son nom, seul ou accompagné du véritable auteur, augmentait sensiblement les tirages.

Toute sa vie, il s’est documenté sur la vie homosexuelle de son époque :

– Dès 1923, il publie avec Ménalkas (Suzanne de Callias) une passion amoureuse pacifiste entre un artiste français et un officier allemand, en deux volumes, L’Ersatz d’amour et Le Naufragé.

En 1927, il dresse une synthèse des ses connaissances : Le 3e Sexe où il se montre tel que le décrivent ses contemporains, « la Loïe Fuller de la littérature » et le « Dr Cabanès de la pédérastie », c’est-à-dire un fou littéraire et un sacré archiviste défenseur cynique des homosexualités au croisement des genres, du symbolisme à l’art déco, de Montmartre à Montparnasse.

Une histoire et une bibliographie à redécouvrir avec le regard d’un témoin capital, Willy.

Ce texte est enrichi de nombreuses illustrations et annexes.

Si vous avez acheté la carte chez un de nos libraires partenaires, vous pouvez le télécharger ici

Vous pouvez l’acheter sur notre librairie en ligne ici.

Jack London, le mangeur de vent

Jack London, le mangeur de vent

Jack London, le mangeur de vent – Guillaume Chérel

E-FRACTIONS ÉDITIONS – 3,99 €

ISBN : 979-10-92243-25-3

Bien avant de refaire La Route de Jack Kerouac (Sur la route again, éd.Transboréal, 2013), Guillaume Chérel a suivi les traces de l’autre Jack, London le mangeur de vent, celui qui lui a transmis le goût de l’aventure, d’une littérature populaire et engagée, dès l’adolescence. « La fonction propre de l’homme est de vivre, non d’exister », affirmait Jack le rouge et Chérel en a fait sa devise à l’âge adulte.
C’est ainsi qu’il embarque pour le pays de London, au printemps 1999, presque un siècle après la parution du 1er roman de son « père spirituel ».
Récit de voyage, biographie « amoureuse » aux allures d’enquête quand il s’agit de confronter les paradoxes du mythe London (était-il raciste ? Quid du mystère de sa mort ?), entre anecdotes cocasses et réflexions personnelles, Guillaume Chérel nous invite à relire l’œuvre de cet immense écrivain américain, sous un éclairage original et revigorant.
Jack London le mangeur de vent a été publié pour la première fois en 2000, dans la collection « Étonnants voyageurs » dirigée par Michel Le Bris, éd.Flammarion.

Si vous avez acheté la carte chez un de nos libraires partenaires, vous pouvez le télécharger ici

Vous pouvez l’acheter sur notre librairie en ligne ici.